Trucs et
conseils de sécurité

Conseils de sécurité

  • Vérifiez vos détecteurs de fumée régulièrement. Pour vous assurez d'être à jour, changez vos batteries lorsque le moment du changement d'heure arrive.
  • Investissez dans l'achat d'un détecteur de monoxyde de carbone.
  • N'entreposez qu'une corde de bois à l'intérieur de votre propriété : plus vous entreposez de bois de chauffage à l'intérieur de votre demeure, plus vous augmentez le potentiel calorifique en cas d'incendie. Cet entreposage occasionnerait des problèmes aux sapeurs pompiers en cas d'intervention à votre propriété.
  • Évitez de placer le bois de chauffage à proximité de votre poêle à bois. La loi exige un dégagement de 48 pouces ou 4 pieds. Le bois de chauffage possède une température d'allumage, c'est-à-dire qu'il peut s'allumer lorsque cette température est atteinte, surtout lorsqu'il est très sec.
  • Exigez une facture avec taxes de votre ramoneur. Vous éviterez ainsi bien des tracas en cas de sinistre par le feu. Dans le cas contraire, en plus d'encouragez une pratique de travail frauduleuse, vous courez le risque que votre assureur invalide votre assurance, refuse de vous indemniser pour fausse déclaration et votre dossier serait entaché au BAC (Bureau d'Assurance du Canada).

Saviez-vous que ?

  • Le Code National de Prévention des Incendies du Canada, spécifie à l'article de la section 2.6.1.4 (1) que, toutes les cheminées, les conduits de fumée et les tuyaux de raccordements devraient être inspectés annuellement, lors de l'ajout d'un appareil et après un feu de cheminée.
  • Votre cheminée peut être obstruée par un simple oiseau ou un écureuil qui a décidé d'y construire son nid.
  • Il est important de ne pas utiliser et chauffer votre appareil à bois la nuit précédent le jour du ramonage de votre cheminée.
  • Il est important de déplacer les véhicules stationnés dans votre stationnement afin de faciliter l'accès à la cheminée avec le camion de service-nacelle.
  • La hauteur règlementaire entre votre entrée de stationnement (sol) et le câble de branchement d'Hydro-Québec relié à votre propriété doit être de 4420 mm (14'. 5''), sauf pour les entrées de maison ou de garages privés où la hauteur libre est de 3700 mm (12'.13''). La hauteur libre de 4420 mm (14'.5'') est la même pour les routes, les rues, les ruelles, les chemins et les entrées de maison situés sur la MRC de la Côte-de-Beaupré.

Syndrome de refoulement d'air froid

Quand il n'y a pas de feu dans le poêle, l'air qui se trouve dans la cheminée se refroidit et atteint la même température que l'air extérieur. Aucun tirage n'est ainsi possible. En outre, la légère pression négative qui règne dans le sous-sol, causée par l'effet de tirage de la maison, suffit pour tirer l'air de la cheminée vers le bas et le faire sortir par la moindre ouverture du poêle.

Si vous ne voulez jamais avoir affaire au syndrome de refoulement d'air froid, évitez d'installer un poêle au sous-sol si votre cheminée est à l'extérieur. Installez plutôt le poêle à l'étage principal où vous passez le plus clair de votre temps et utilisez une cheminée intérieure.


Créosote et feux de cheminée

Vous pouvez prévenir les feux de cheminée. Il s'agit de faire vérifier régulièrement la présence de dépôts de créosote dans le conduit de fumée ( tuyau noir ) jusqu'à ce que vous en connaissiez le rythme de production. Les poêles à bois ordinaires peuvent produire rapidement de la créosote parce qu'il n'arrivent pas à brûler le bois aussi complètement que les appareils à combustion évoluée. Dans les cas extrêmes de feu couvant, une quantité de créosote suffisante pour alimenter un feu de cheminée peut être produite en quelques jours seulement. Les nouveaux poêles à bois à faibles émissions brûlent le bois de façon si complète que, lorsqu'ils sont utilisés à bon escient, les cheminées auxquelles ils sont raccordés ne nécessitent normalement qu'un seul ramonage.

Ne supposez jamais que votre cheminée est propre. Vérifiez-la régulièrement pour en être certain, surtout au printemps et à l'automne.Si vous subissez un feu de cheminée, faites inspecter votre cheminée avant de la réutiliser. Un feu de cheminée est un signe que l'appareil, le combustible ou les pratiques de chauffe de l'installation présentent un problème. Effectuez les changements nécessaires afin d'éviter tout autre feu de cheminée.

L'utilisation d'un appareil haute efficacité, une bonne installation et des techniques appropriées diminuent considérablement les risques de feu de cheminée.
Ramonage de cheminée

L'avenir du chauffage au bois

Compte tenu de l'augmentation constante du coût du chauffage au moyen de combustibles fossiles et d'électricité, le chauffage au bois constitue une solution de rechange efficace. Dorénavant, davantage de Québécois, et tout particulièrement ceux qui vivent dans les milieux périurbains et ruraux, se tourneront vers cette source de combustible traditionnelle. L'installation d'un poêle à bois de technologie avancée, d'un foyer encastrable à haute efficacité dans la principale pièce de séjour risque de réduire le besoin de chauffage direct des parties inoccupées de leurs maisons.

Les Québécois comprennent mieux les coûts sociaux et environnementaux de l'énergie, donc, pour beaucoup d'entre eux, opter pour un combustible renouvelable, efficace et autosuffisant, tel que le bois, constitue une décision bien réfléchie et bien éclairée.

Bûches de bois ou Écologiques

Connue depuis plusieurs années en Europe, la bûche densifiée, communément appelée bûche écologique, prend une part de marché de plus en plus importante dans les centres urbains du Québec. Sa facilité de manipulation, d'entreposage, l'absence d'insectes et son faible taux d'humidité sont des avantages indéniables surtout pour les résidents de condos et d'appartements munis de foyers d'ambiance.

Son utilisation plus répandue fait en sorte que nous relevons de plus en plus d'incidents impliquant ce produit. D'ailleurs, certains fabricants de poêle ou foyer ne garantissent plus leurs appareils si les dommages surviennent avec l'utilisation de bûches écologiques.

L'utilisation de bûches écologiques est-elle sécuritaire, oui ou non?

Les bûches écologiques les plus utilisées sont les bûches d'ambiance avec un poids variant de 3 à 5 livres, qui sont compressées sous forme de galette afin que la bûche puisse prendre de l'expansion dans la chambre de combustion de l'appareil et ainsi permettre aux flammes d'envelopper une plus grande surface de la bûche. La bûche d'ambiance développera donc une plus grande quantité de flammes et de chaleur (entre 24 000 et 40 000 Btu par bûche selon le poids) pendant une courte période de temps, soit environ une durée d'une à deux heures. En comparaison, les bûches naturelles de même poids produiront de 16 800 à 28 000 Btu par bûche et nous serons en mesure de contrôler la durée de combustion par l'utilisation des clefs d'amenée d'air de l'appareil.

À l'opposé, la réduction de l'amenée d'air avec l'utilisation de bûches écologiques d'ambiance ne réduira pas le temps de combustion de façon significative, mais fera plutôt augmenter de façon très significative la température à l'intérieur de l'appareil . Ajoutons à cela une trop grande quantité de bûches dans l'appareil et nous comprenons maintenant pourquoi ignorer les recommandations d'utilisation du fabricant peut provoquer l'éclatement de vitre de foyer, briser des soudures et, à la limite, provoquer un incendie.

En conclusion, même si la bûche écologique est composée de la même matière qu'une bûche naturelle, ces deux produits sont totalement différents et ont des comportements tout aussi différents. Les utilisateurs devront donc réapprendre à chauffer leur foyer ou leur poêle s'ils désirent utiliser la bûche écologique.

Bûche écologique

Bûches Écologiques

Voici quelques petits conseils de prévention afin que vous chauffiez en toute tranquillité:

  • Avant d'utiliser des bûches écologiques, vérifiez les spécifications de votre appareil afin d'en connaître la capacité maximale en BTU.
  • Lire les recommandations du fabricant de la bûche.
  • Respectez rigoureusement le nombre maximal de bûches recommandé (autrement, cela peut provoquer l'éclatement de la vitre du foyer ou du poêle, briser des soudures et à la limite provoquer un incendie).
  • Pour les appareils de type combustion lente : portez une attention au débit d'air de l'appareil et ajoutez les bûches écologiques de façon graduelle afin de voir comment l'appareil va réagir.
  • Rappelez-vous : ne chauffez pas votre appareil comme si c'était du vrai bois.
  • Et finalement, faites ramoner votre cheminée régulièrement par votre expert Cheminée Côte-de-Beaupré.

Source : Journal officiel de L'Association des Techniciens en Prévention des Incendies du Québec (ATPIQ)

Haut de la page